Côte de Nacre Magazine. Edition 2019/2020 - page 25

Côte de Nacre Magazine • 25
C’est en 1986 que Brigitte et Fabrice
Corbin reprennent cette partie du mur
de l’Atlantique, le Grand Bunker avec
une vue à 360 ° qui balaie notamment
l’horizon sur des miles marins, un
endroit stratégique construit par les
Allemands en septembre 1943. Compte
tenu de l’importance de la main
d’œuvre disponible à cette époque
, le chantier est terminé deux mois
plus tard, en novembre. Le bâtiment
culmine à 17 mètres et comme on n’a
pas lésiné sur la marchandise, les
murs font deux mètres d’épaisseur . La
construction compte cinq niveaux avec
un sous-sol. Les travaux les proprié-
taires connaissent car il aura fallu deux
bonnes années pour réhabiliter ce qui
va devenir le Musée du Mur de l’Atlan-
tique, le Grand Bunker.
RECRÉER LA VIE DE L’ÉPOQUE.
Un objectif pour la famille Corbin ,
montrer comment fonctionnait un
bunker à l’époque le plus fidèlement
possible avec son poste d’observa-
tion et de commandement. Le résul-
tat reste saisissant de vérité, de vie !
Toutes les pièces sont reconstituées
de manière authentique avec manne-
quins, costumes et objets d’époque
et ceux qui le visitent sont subjugués
par une telle retranscription du passé.
Dans cet esprit de perpétuelle évolu-
tion, la famille Corbin vient de créer
une fresque de neuf panneaux exposés
à l’extérieur du Musée, panneaux qui
rappellent de manière visuelle ce qui
s’est passé en Normandie en ce prin-
temps 1944. De Merville à Sainte Mère
Eglise en passant par Pégasus, Sword,
Juno, Gold, Omaha, Utah, un dernier
panneau rendant hommage aux vété-
rans. Ca tombe pile pour le soixantième
quinzième anniversaire du Débar-
quement mais Brigitte Corbin avoue
qu’ils pensaient réaliser cette fresque
depuis un moment. Un plus évident
par rapport au Musée et à son matériel
lourd exposé à l’extérieur ; un obusier
QF-25, un canon antiaérien de 88mm
Flack 36, un autre obusier M7 Priest, un
char léger Stuart type M3 sans oublier
la péniche de débarquement qui fait
le bonheur de touristes photographes.
Incontournable !
A OUISTREHAM RIVA-BELLA
UNE FRESQUE HISTORIQUE AU GRAND BUNKER
LE PRINCE ALBERT DE MONACO
EN VISITE AU GRAND BUNKER
On se souvient qu’une grande exposition ayant pour thème
« Histoire extraordinaire du Débarquement » avait été or-
ganisée à Monaco en 2017 durant trois mois par la famille
Corbin. Une exposition fort appréciée par le Prince Albert
qui avait promis de venir àOuistrehampour visiter leGrand
Bunker. Il a tenu ses promesses en se rendant au Musée
le 5 juin dernier (notre photo).
1...,15,16,17,18,19,20,21,22,23,24 26,27,28,29,30,31,32,33,34,35,...40
Powered by FlippingBook